Hydrolat de Romarin (Rosmarinus officinalis.L)

Utilisation interne :

 

Elle entre dans la composition des produits antirhumatismaux, du fait de son effet fortement rubéfiant sur la peau. Il soulage les douleurs articulaires et les migraines (antalgique). Tonique et efficace en cas d’anémies, convalescence et les pertes de mémoires. 

 

Elle calme les nerfs surtout au moment de la ménopause et à un effet remontant et tonifiant. Elle est en même temps diurétique, cholagogue (favorise l’évacuation de la bile) et cholérétique (active la fonction du foie). Donc utile pour les insuffisances biliaires et pour détoxifier l’organisme Elle améliore les processus digestifs, la rétention d’eau et facilite les menstruations. 

 

Action réputée contre les crampes digestives, les ballonnements et la constipation. Fort pouvoir mucolytique et expectorant. En cas de rhinite allergique, il permet de dégager les voies respiratoires.

C’est aussi un remarquable antioxydant et antispasmodique.

Respecter les doses soit une cuillère à café à boire pure ou diluée dans un grand verre d’eau, 1 à 2 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes ou pendant 3 semaines maximum. 

 

Attention à forte dose le Romarin est toxique, surtout chez les femmes enceintes.

A éviter le soir à cause de son action sur les surrénales qui empêche de dormir.

 

Utilisation externe : 

 

En vaporisation ou application sur le visage, c’est un purifiant qui assainit les peaux à problème et contribue à faire remonter les impuretés à la surface et désobstruer les pores. Par son effet astringent, il ressert les pores et redonne du tonus. Pendant un shampoing, le romarin purifie le cuir chevelu et régule la production de sébum et ainsi lutter contre les cheveux gras. Aide à cicatriser les plaies. 

 

Déconseillé en cas d'allergie.